Maison de retraite à Trélazé

 

 


Total visiteurs : 34363
Aujourd'hui : 26
Actuellement en ligne : 2
Pages vues : 144191

Histoire et organisation

Dans les années 1960-1961, la résidence Jean Morin a été offerte à la municipalité. Le 1er décembre 1964, elle devient la Maison de retraite de Trélazé et comprend 76 chambres individuelles de type F1 bis. La gestion est confiée au Bureau d’aide sociale.

Le 5 janvier 1973, l’établissement devient une maison de retraite publique autonome sous la tutelle de la D.A.S.S.

A partir de 1988, un programme de rénovation et d’extension est entrepris ce qui a permis d’accueillir les premiers résidents de la section de cure médicale en 1991.
 
La section maison de retraite de 44 lits qui devait accueillir des personnes autonomes et ne nécessitant pas de surveillance particulière.
 
La section de cure médicale de 38 lits à destination de personnes dépendantes et nécessitant une surveillance médicale et des soins paramédicaux.
 
En 2004, par la signature d’une convention tripartite avec l’Etat (actuellement agence régionale de la santé (ARS)) et le Conseil Général de Maine-et-Loire, l'établissement devient un hébergement pour personnes âgées dépendantes. Désormais, l’établissement est sectorisé (UPAD, UPAV).
 
L’UPAV, l’unité pour personnes âgées valides, semi-valides (1er, 2ème et 3ème étage). Le projet de ce secteur est de d’accompagner les capacités préservées de la personne accueillie (64 lits).
 
L’UPAD, l’unité pour personnes âgées désorientées, accueille les personnes âgées atteintes de pathologies Alzheimer et apparentées. L’essence du projet est le maintien de l’autonomie à travers les activités de la vie quotidienne (20 lits).
 
 
Depuis 2013, l’établissement a intégré en son sein un pôle d’activités et de soins adaptés (PASA). Cette nouvelle salle d’activité a été baptisée « L’Orange-rie ». Ce dispositif permet d’accueillir 5 journées par semaine (du lundi au vendredi), les résidents de l’EHPAD ayant des troubles du comportement modérés. Le but du PASA est de proposer des activités sociales et à visées thérapeutiques, individuelles ou collectives, afin de maintenir ou de réhabiliter leurs capacités fonctionnelles, leurs fonctions cognitives, sensorielles et leurs liens sociaux.  www.residencelesplaines.com/media/ADMISSION/flyer_orange-rie.pdf