Maison de retraite à Trélazé

 

 


Total visiteurs : 34363
Aujourd'hui : 26
Actuellement en ligne : 2
Pages vues : 144196

Le projet d’établissement

Le projet d’établissement de la résidence Les Plaines est régit par un certain nombre de valeurs fortes qui animent le quotidien des agents. Ces valeurs s’inspirent notamment de principes énoncés par le Professeur François BLANCHARD et d’outils tels que l’Humanitude et  la validation de Naomi FEIL.
 
 Le principe d’humanité et dignité : « Qualité “d’être humain” qui le fait appartenir de sa naissance à sa mort à la communauté des êtres humains. Homme ou femme, il a une dignité propre et inaliénable qui en fait un être unique. Respecter le sujet, c’est considérer l’ensemble des éléments constitutifs de sa personnalité tels qu’ils ont été, tels qu’ils sont encore maintenant présents ».
 Principe de solidarité : En vertu du lien entre les générations, les personnes appartenant à la même communauté humaine ont obligation de porter assistance à celui qui est atteint de maladie ou d'incapacité.
 Principe d’équité : respect et reconnaissance des droits de chacun, quelque soit sa situation et sans discrimination sur son âge, son handicap, sa religion, ses choix politiques, religieux ou son orientation sexuelle.
 Principe d’autonomie : qui tient au « se gouverner soi-même » ; Ce principe exige que chaque individu puisse gouverner sa vie librement, il demande à être respecté même quand le sujet est hors d’état de donner un consentement lucide. Il s’agit alors de déterminer les moyens que l’on prend pour connaître les souhaits ou la volonté de la personne en situation d’incapacité.
 La Bien-traitance : L’ensemble des agents a bénéficié d’une formation sur l’outil Humanitude. Elle encourage les agents à considérer la personne âgée en tant qu’être unique et permet de l’accompagner dans la tendresse et le respect de l'autonomie, debout jusqu'à la fin de la vie. Cet outil permet de prendre en compte l’ensemble des particularités de l’être humain.
 La « validation de Naomi Feil » est une technique reposant sur la reconnaissance des émotions et des sentiments. Elle repose sur une méthode qui permet de rejoindre la personne désorientée dans sa réalité, en acceptant ses ressentis face à la difficulté de la situation et en mettant de côté nos propres sentiments. Il s’agit d’observer, de trouver la juste distance et d’utiliser les moyens appropriés pour procurer un soulagement au résident et lui permettre de se sentir accepté tel quel, en évitant le repli sur soi.
 Le port de tenue civile est un élément fort de la culture de l’établissement au même titre que la notion de domicile : La notion de domicile est très importante au sein de l’établissement car les résidents doivent se sentir comme « à la maison ». Ils peuvent personnaliser leur appartement par la décoration ou l’ameublement. C’est en ce sens que l’établissement a fait le choix de la tenue civile pour les professionnels de soin.